MARINA VENTARRON ET ANNA MORISOT
(RUSSIE)

Marina est la fondatrice du Queer Tango Club à Saint-Pétersbourg, le premier club queer de dance sociale en Russie. En tant que directrice du QTC elle a énormément contribué à la diffusion du concept de danser queer. Désormais l’école propose des cours de différents styles de danse, une milonga régulière et un festival international de tango Queer annuel depuis 2014. Marina a appris le tango à Saint-Pétersbourg, à Buenos Aires, à Paris et à Berlin auprès des grands maestros. Anna Morisot apprend le tango depuis 7 ans dans différents pays également auprès des grands maestros argentins. En parallèle, elle fait des recherches autour du développement personnel des personnes adultes et vient d’obtenir son doctorat..

CLAUDIO CARDONA ET VITO MUÑOZ
( Argentine /Pérou / Espagne)

La naissance de ce duo est fortuite : Claudio est un argentin de Bariloche qui en 2009 s’installe à Madrid  où il rencontre Vito, péruvien. Ils montent ensemble dans la capitale espagnole une milonga populaire ‘La Covacha’ qui connaît un franc succès. Ils décident de faire un cours avant la milonga où ils devront apprendre à maîtriser les deux rôles. Le résultat est tel qu’ils deviennent un couple plébiscité. A présent, Claudio et Vito travaillent dans différents pays d’Europe, combinent à eux deux une énergie positive et explosive. Dans leurs cours, ils aiment partager des concepts personnels, clairs et qui puissent s’appliquer à tous les niveaux. Rencontrez-les et profitez de l’occasion !

VICTORIA VIEYRA
Marraine du Festival

Issue de la tradition de la Milonga Porteña , Victoria, depuis 25 ans, parcourt le monde, partageant sa passion du tango à travers son enseignement et différents spectacles. Avec Gustavo Naveira et Fabian Salas, ils explorent les premier pas du Tango Nuevo dans la salle de rue Cochabamba 444 à Buenos Aires. Elle fut la partenaire des plus grands danseurs qui ont participé au renouveau du tango : Mariano « Chicho » Frúmboli ou Pablo Verón avec lequel ils ont été invités à La Maison Blanche (Washington DC). Accompagnée par différents partenaires, elle chorégraphie et se produit lors des tournées du groupe de tango électronique “GOTAN PROJECT”.

BENJAMIN SOLANO
(FRANCE)

Ouvert à l’autre, à chacune et à chacun, aux autres cultures par le biais des langues étrangères, Benjamin a fait une toute autre découverte grâce au tango argentin : le corps comme moyen d’expression, un autre mode de communication. Tout en parcourant l’Europe à la rencontre de maestros aux styles les plus variés, il co-créé l’association El Recodo à Bordeaux en 2010. Véritable laboratoire pédagogique, il s’épanouit tout en cherchant les moyens les plus efficaces pour transmettre la richesse d’expression et de communication du tango, aussi bien en tant que guideur qu’en tant que guidé.

YANA KHALILOVA
(Russie)

Yana a commencé à danser le tango il y a plus de 10 ans à St Petersbourg, en Russie. A cette époque, le concept de «tango queer» n’existait pas encore en Russie. Yana a été l’une des premières femmes ‘leader’ à danser dans les milongas traditionnelles. Elle est co-fondatrice de l’école de tango « Salida », une école de tango queer à Saint-Pétersbourg. Co-fondatrice également du festival tango queer à Saint-Pétersbourg. Elle vit en Allemagne maintenant et continue de donner des cours et de partager ses connaissances dans les communautés européennes de tango queer.

VERONICA TOUMANOVA
(RUSSIE/FRANCE)

Veronica est née à Moscou mais a commencé à danser le tango aux Pays-Bas en 2000. Elle danse professionnellement et donne des cours depuis 2007. Veronica habite à Paris et est co-fondatrice et professeur chez Tango Mon Amour, un partenariat de 5 professeurs, de Paris et de Lyon. Veronica enseigne à Paris et voyage aussi pour donner des stages en France et dans le reste de l’Europe. Sa formation en danse moderne lui a permit de se forger des solides bases techniques pour le tango. Les dernières années Veronica a travaillé en tant que danseuse et professeur avec des partenaires différents et enseigné dans les festivals et événements de tango en France, Suède, Pays-Bas, Suisse, Allemagne, Italie, Norvège, Russie, Ukraine, Bélarus, la République Tchèque et les Etats Unis.

CELINE TIBERGHIEN
(FRANCE)

Pour Céline, le tango initie un chemin parfait vers une connaissance approfondie de soi-même et de son rapport à l’autre. La recherche de la connexion, le travail de l’axe, l’ancrage, la légèreté et la capacité d’exprimer son être tout entier sont au cœur de l’intérêt qu’elle porte à cette danse. Sa transmission est fortement influencée par ces révélateurs, mais aussi par les individus qui la pratiquent.
Il semble qu’il existe tout autant de tangos qu’il y a de danseurs de tango…

VINCENT HODIN
(FRANCE)

Danseur contemporain, il rencontre le Tango argentin en 2013 lors d’un voyage a Buenos Aires. Il se passionne pour cette danse. Il partira vivre 3 ans en Argentine pour se former auprès de différents maestros locaux et internationaux. Sa sensibilité l’amène à danser les deux rôles. De retour en France, il participera comme responsable de communication auprès des artistes au festival international de tango queer de Paris. A présent, il est professeur de tango Queer et traditionnel à Paris dans différentes écoles et collectifs.

CAROLINA UDOVIKO
(Argentine/France)

Initiée au Tango à Buenos Aires par les plus grands professeurs et danseurs, c’est en 1998 que Carolina Udoviko se lance dans l’enseignement de cet art. Dès 1999, elle s’installe au Brésil où elle devient l’administratrice du « Club do Tango » de Sao Paulo. Elle inaugure en 2006 sa première école sur le territoire français, à Dijon. Danseuse et professeur, Carolina est également une DJ passionnée de tango qui sait très bien mettre de l’ambiance.

JORGE CRUDO ET ROLAN VAN LÖOR
(FRANCE/ARGENTINE)

Les argentins, Rolan Van Löor et Jorge Crudo, ont été bercés dans les plus grandes écoles en Argentine, USA et en Europe. Ils sont à la fois danseurs, chorégraphes et professeurs en tango argentin et danse contemporaine. Tout les deux avec un vaste parcours comme interprètes auprès d’importantes compagnies de renom international. Dans leur enseignement ils associent l’apprentissage des structures des figures de tango à un travail de réflexion et d’analyse du mouvement sur les fondamentaux de la danse. Depuis plus de quinze ans, ils partagent le fruit de ce travail original tant dans l’enseignement comme dans la création chorégraphique.

LEONID IVANOV
(RUSSIE)

Leonid est originaire d’un village près de Moscou. Il a commencé le tango en novembre 2008. En 2012 il est devenu assistant de professeur dans l’école de tango queer de Moscou. Leonid est aussi DJ de tango. Depuis 2015 il enseigne et musicalise dans des festivals ou événements en Russie ou à l’étranger (Berlin, Paris).