VENDREDI 30 Juin

« Le Tango et la Russie : une histoire d’amour »

Veronica Toumanova (Paris)

18h30 – 19h30

Salle Colonne (Bibliothèque)

 

Les russes sont connus pour leur haut niveau de danse, leur sensibilité à la compétition et les femmes russes en particulier sont très appréciées pour le caractère intense de leurs abrazos. Le tango est arrivée en Russie à peu près au même temps que j’ai commencé à le danser vivant en Europe, début 2000. J’ai pu donc être témoigne de l’épanouissement de tango argentin dans ma ville natale (Moscou) lors de mes visites de famille et plus tard aussi en tant que professeur de tango. Dans cette conférence je vais raconter comment le tango argentin est arrivé en Russie et pourquoi il a été tellement bien accueilli par les russes. Je vais essayer de répondre aux questions “pourquoi les russes aiment autant le tango argentin” et aussi “comment font-ils à apprendre à danser si bien si rapidement”. Je vais aussi donner mon avis sur le mystère autour des abrazos de femmes russes qui impressionnent tellement les autres nationalités.

 

Conférence suivie d’un débat avec Veronica. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Pour connaître davantage sur Veronica Toumanova et son travail cliquez sur l’image.

Samedi 1 Juillet

« Tango Queer en Russie »

Aleksandr M Vinogradov

17h30 – 18h30

Salle Colonne 

 

En juin 2013, une loi fédérale de Russie criminalisait la diffusion de «propagande» parmi les mineurs de ce que l’on définissait comme des relations sexuelles «non traditionnelles» et elle a été promulguée en tant que modification d’une loi existante sur la protection de l’enfance. La loi a entraîné de nombreuses vagues d’arrestations de citoyens LGBT russes s’opposant publiquement à la loi ainsi qu’une poussée d’homophobie, de violence voire des crimes de haine, se servant souvent de cette loi comme prétexte. Je ne pouvais pas accepter ce qui se passait dans mon pays. J’ai décidé que je devais le montrer dans mon film. En 2013, aussitôt j’ai découvert le tango queer, j’ai su que je voulais en faire mon objet de travail. Avec ce documentaire, j’ai décidé d’apporter plus d’inspiration à la communauté LGBT de mon pays et de soutenir le mouvement du tango queer. J’ai eu l’idée de faire un film où les danseurs de tango queer de partout dans le monde se rendent au festival en Russie, en dépit d’une situation hostile envers les personnes LGBT.

Conférence suivie d’un débat en présence de l’équipe du film. Entrée gratuite dans la limite des place disponibles.